Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 juin 2010 2 01 /06 /juin /2010 18:19

 

 

numérisation0009

 

 

Une succession de rêves qui bien vite se transforment en cauchemars, et le restent! Sans lumière, sans échappatoire. Le fil de la vie qui serpente dans les profondeurs de l'espoir, du doute, de la foi, du mépris, de l'amour, avant d'échouer dans la mort. Le destin cruel qui parfois ne s'adoucit que pour avoir le plaisir de vous voir tenter de vous relever avant de vous faire plier encore, irrémédiablement. Et toujours cette mer qui vous noie, cette mère qui vous oublie, cet amer qui vous tue.

 

 

L'amer qui tue

Récit poétique

Pleine vie, Paris

2000

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires